vendredi 16 mai 2014

mon dimanche de Pâques #1


Un dimanche presque ordinaire ... Voici le récit de mon dimanche de Pâques !

Je n'étais pas très en forme au réveil, et pourtant j'avais très bien dormi mais se réveiller avec une contraction c'est pas le mieux pour démarrer la journée ! Une journée où j'avais prévu beaucoup de chose d'ailleurs !
Une chasse aux oeufs pour les Boubouilles dans le jardin, un petit repas de Pâques à savourer à 4, j'avais même prévu de faire un dessert, les framboises m'attendaient ... 

Nous avons déjeuner, j'ai dit à Papa que j'avais des contractions, j'avais une petite mine, lui était tout excité, on a décidé d'aller faire un tour à l'hôpital pour être sur que tout allait bien... même si je le sentais c'était imminent, j'allais bientôt donner la vie !
Je suis allée prendre une douche, -Ma- m'a rejoint à la salle de bain, il m'a dit " je reste avec toi Maman, je te surveille pour être sur que tout va bien sinon je dois prévenir Papa " il était trop chou et mes premières larmes ont été pour mon fils, parce qu'il allait beaucoup me manquer.
J'ai fermé mon vanity, qui attendait depuis un moment à la salle de bain et j'ai bouclé la valise avec un léger pincement au coeur... C'était bizarre de se dire que dans quelques heures elle serait avec nous, ce petit bébé qu'on attendait tous.

Papa lui en entendant s'occuper de la partie "garde des Boubouilles", heureusement il existe toujours des merveilleuses personnes, j'ai appelé ma Maman à le rescousse, le temps qu'elle fasse la route ils iraient chez des copains ! 
Entre deux contractions, j'ai vite chercher les oeufs de Pâques qui attendaient patiemment, pas vraiment le temps de bien les cacher j'ai fait au plus vite, en jetant la moitié dans le jardin ;-) J'ai appelé les Boubouilles pour leur dire que le lapin était passé, ils étaient tout contents, je ne voulais pas partir sans avoir fait cette chasse et les voir heureux ! 
Le temps de déguster deux-trois chocolats et fallait déjà que je leur dise au revoir... c'était dur, j'avais vraiment pas envie de les laisser et en même temps tellement excitée à l'idée de savoir que leur petite soeur était (enfin) en route ! 

Nous sommes arrivés à l'hôpital en fin de matinée, après un examen la SF m'annonce que je suis ouverte à deux... le travail a bel et bien commencé...on fait un monitoring d'une bonne heure, ça travaille doucement, elle me demande si je veux rentrée à la maison ou rester à l'hôpital tout en sachant que nous avons plus de 20 minutes de route et qu'il faudra pas trop tarder à revenir. Je veux rentré à la maison, revoir mes Boubouilles et profiter un peu de cette belle journée ensoleillée !
On sort de l'hôpital, j'ai très faim, faut dire que j'ai rien pu avalé le matin tellement j'avais l'estomac noué. Je prends un sandwich poulet crudités, et on restera un bon moment posé sur le banc devant l'hôpital, juste tout les deux, avec ce gros bidon qui ne sera bientôt plus.

Papa était très préoccupé, je lui ai dit qu'il fallait qu'on se concentre sur l'essentiel l'arrivée de notre princesse, le reste n'avait pas d'importance, pas aujourd'hui en tout cas, pas dans ces moments là ;-)

Nous sommes rentrés à la maison, je me suis posée sur le canapé avec mon coussin d'allaitement... Ma Maman est arrivée dix minutes après nous, avec un énorme bouquet de lilas, parce qu'elle me connaît trop bien, ça a embaumé toute la maison, elle était tout aussi excité que nous et m'a dit que tout allait bien se passer... et c'est vraiment ce que j'avais besoin d'entendre. J'ai reçu plein de messages "passer un bon dimanche de Pâques" je n'avais pas le courage de répondre... j'ai juste répondu aux trois Marraines de mes enfants !
Les Boubouilles sont à leur tour arriver à la maison, contents d'y retrouver Mamy, ils ont encore trouvés des chocolats dans le jardin, on a rigolé, ils ont joué, on a pris le goûter dehors, on a mangé les framboises !
Je n'arrivais pas à dormir je fessais des allers-retours jardin maison. 
Des copains sont passés à l'improviste, on a bu un coup ensemble dans le jardin.
Et puis vers 18heures les contractions étaient de plus en plus fortes, j'avais du mal à tenir debout, Papa prenait la douche aux enfants, Mamy cuisinait le repas du soir, et quand il est descendu je lui ai dit de vite manger qu'il fallait qu'on y retourne...
J'ai laissé les Boubouilles avec Mamy, -Zé- m'a dit que j'allais beaucoup lui manquer, je l'ai rassuré en lui disant qu'on se verrait demain à l'hôpital et qu'il y aurait sa petite soeur ! Et puis avec Mamy je savais qu'ils étaient biens, je repartais à l'hôpital sereine et toute aussi inquiète...



4 commentaires:

bbbsmum a dit…

ohlala hâte de connaître la suite <3

Poppy a dit…

La suite, la suite ;-)

Maman Clémentine a dit…

Oh quel drôle de dimanche, hihi. Tu nous tiens en haleine là. La suiiiiite.

MaZéMaLo a dit…

ça vient ça vient .... ;-)