lundi 5 août 2013

trois semaines ... sans Toi


Voilà maintenant trois semaines, que tu es parti, trois semaines, c'est rien et en même temps ça me parait déjà une éternité...

On a dit aux Boubouilles que tu étais parti au ciel, que de là haut tu veillais sur nous, et que tu nous voyais. Ils ne comprennent pas pourquoi ils ne pourront plus jamais te voir, on leur a dit que tu étais très malade, que pour ton bien c'était mieux que tu aille rejoindre les étoiles mais ils sont encore bien petit. Les questions s'arrêtent là, et pourtant -Ma- nous a dit que tu pouvais volé avec un grand aigle, voir tout les avions, et même nous faire coucou.


J'ai bien pris conscience que tu n'étais plus là et pourtant, j'ai toujours l'impression de faire un mauvais rêve, et j'ai qu'une hâte c'est de me réveillé.

La vie va être dure sans toi.
Tu es parti en m'arrachant une partie de mon coeur, et j'ai mal, j'ai mal... j'ai l'impression que mon coeur va explosé d'une minute à l'autre.
Il me faudra du temps, c'est certain, mais combien je n'en sais rien.

Tu étais un Homme exceptionnel, un bon vivant qui avait toujours le mot pour rire ! tellement gentil, un gros nounours au coeur tendre. Et le plus important le meilleur Parrain du monde ! Tu as endossé ce rôle à merveille pendant plus de 26 ans, tu as toujours été là pour moi, pour ma famille, et je t'en serais éternellement reconnaissante.

Tu as été le premier Homme de ma vie, tu m'as élevé jusqu'à ce que j'ai un Papa, je ne l'oublierai jamais, peu d'homme l'aurait fait.

Merci, infiniment pour tout.... c'est un peu grâce à Toi ce que je suis aujourd'hui !

Je ne te dis pas au revoir, car de toute façon je sais que tôt ou tard on sera à nouveau réunis, en attendant veille bien sur notre petite étoile là haut.